Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique
Crécet

Connaissance et valorisation du patrimoine ethnologique et technique en Basse-Normandie

Coopération internationale

» Hordaland

        Galerie photos  

Exposition "Meeting point wood : Histoires de charpentiers, Basse-Normandie - Hordaland"

Contact : 02 31 53 15 45 -

Informations complémentaires : Consulter


Meeting point wood : Histoires de charpentiers, Basse-Normandie - Hordaland




Une exposition présentée dans le cadre d'un partenariat avec : Région Basse- Normandie, Comté du Hordaland, Museum Centre in Hordaland, CRL – Festival des Boréales.

Pour célébrer le 1100 ème anniversaire de la Normandie et sa coopération avec le comté norvégien du Hordaland, la Région s’est associée au Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique (CRéCET) pour valoriser un patrimoine commun tant naturel que culturel : le bois. De la même manière, le Comté du Hordaland s’est appuyé sur le Centre des Musées du Hordaland (Museum I Hordaland) pour coordonner le projet et mettre en réseau les professionnels du bois avec les acteurs culturels et patrimoniaux régionaux.

Cette initiative franco-norvégienne a vocation à se pérenniser tant par l’itinérance de l’exposition sur les deux territoires que par la création de liens durables entre les différents partenaires, institutionnels, muséaux, éducatifs et professionnels.

Les ressources, les architectures, tant navales que terrestres, et les techniques de charpente sont les témoins d’une histoire régionale plurielle : environnementale, sociale, économique, humaine.

Marqueur identitaire fort, le bois a longtemps été l’objet d’échanges commerciaux avec la Scandinavie, de l’import de bois de Norvège au XIXe s. à l’envoi par mer des « Maisons suédoises » dans l’immédiate après-guerre. Aussi, les enjeux de préservation patrimoniale, de transmission des métiers et de développement durable sont-ils au cœur des problématiques actuelles de la filière bois, et interrogent-ils sur l’utilisation de nos bois locaux dans la construction contemporaine.
 
Réalisée en partenariat avec des musées régionaux, des institutions patrimoniales, des structures professionnelles, des associations de préservation et des universitaires, l’exposition fait du bois un « point de rencontre » unique. Les regards croisés inviteront chacun à découvrir l’insoupçonnée richesse de son territoire, et à voyager dans les mythiques forêts et fjords du Hordaland.

Constituée de documents iconographiques, témoignages écrits et oraux, objets traditionnels de charpenterie et modèles maquettés, l’exposition propose au visiteur, tant néophyte qu’avisé, une vision historique et technique du bois de Norvège et de Normandie. L’exposition circulera pendant trois ans sur les deux territoires à partir de novembre 2011. En fonction de leurs propres collections, les musées et structures accueillantes pourront enrichir ce dispositif constitué d’une quarantaine de panneaux. Des animations seront également programmées, permettant une médiation sur les métiers du bois et de la charpente auprès du grand public.

Synopsis de l'exposition

Le Comté du Hordaland et la Basse-Normandie possèdent l’un et l’autre une longue et riche tradition de charpenterie, tant terrestre que maritime.

En Norvège, l’essentiel du bâti rural et urbain est en bois. Y coexistent différents modes constructifs, tels que l’empilage, facilité par une abondante ressource forestière, ou encore celui du bois debout dont certaines églises constituent de brillantes illustrations. D’autres types constructifs, plus contemporains, révèlent une adaptation constante des techniques aux mutations économiques et technologiques de nos sociétés. Matériau particulièrement prisé, le bois offre un large spectre de possibilités esthétiques, environnementales et énergétiques. D’importantes actions de préservation du patrimoine architectural en bois sont menées, ainsi que des opérations de grande envergure de restauration d’ensembles urbains, comme le quartier hanséatique de Bryggen à Bergen.

En Basse-Normandie, le bois est une composante permanente de l’architecture traditionnelle sur une large partie du territoire, y compris en milieu urbain. La maison augeronne à pans de bois figure ainsi parmi les images  emblématiques normandes. 
Apparente ou masquée dans une maçonnerie de terre ou de torchis, la construction à ossature bois apparaît autant dans les bâtiments à vocation agricole que dans les résidences manoriales, où l’art de la charpente s’épanouit pleinement. Adaptées à des ressources plus rares qu’en Norvège mais de qualité, les techniques d’assemblage des pièces de bois constituent un véritable art transmis depuis des générations. La maîtrise de ces techniques a permis la couverture d’édifices civils et religieux imposants, mais aussi la construction de vastes bâtiments, comme certaines granges dîmières dotées d’une charpente autoporteuse présentant une parenté avec un mode constructif utilisé en Norvège. Peu employé depuis l’après-guerre, le bois est réapparu progressivement dans l’architecture ces deux dernières décennies.
 
Quant à la charpente maritime, elle est tout aussi représentative des spécificités des deux régions et de leurs échanges passés. En effet, elles ont partagé longtemps la technique à clins, tant pour la construction du picoteux, embarcation des côtes du Calvados, que de celle de l’oselvar, bateau de pêche et de service traditionnel des fjords du Hordaland.

Cet héritage commun, issu des installations scandinaves sur les côtes de la Manche aux IX et Xe s., est au cœur des préoccupations patrimoniales des deux régions, tant du point de vue de sa transmission que de sa conservation matérielle et immatérielle.

D’importants efforts menés par les institutions, les collectivités et les associations de sauvegarde du patrimoine, permettent aujourd’hui sa mise en valeur et sa connaissance auprès du grand public. Meeting Point Wood rend compte de ces actions tout autant qu’elle participe de cette dynamique. 

Les partenaires 

L’initiative du projet émane d’une concertation entre la Région Basse-Normandie et le Comté du Hordaland pour la mise en valeur de leur coopération, et la mise en réseau des opérateurs culturels des deux territoires. La mise en œuvre a été déléguée au CRéCET, qui a pour mission de promouvoir le patrimoine ethnologique et technique régional et d’animer le Réseau des musées de Basse-Normandie, et au Museumssenteret i Hordaland, fondation norvégienne regroupant plusieurs musées d’histoire naturelle et culturelle.Les deux porteurs de projet ont ainsi mobilisé leurs réseaux respectifs, et créé une dynamique muséale bilatérale.

En Basse-Normandie

Les contenus textuels et iconographiques, ainsi que les animations, ont été conçus en collégialité avec de nombreux partenaires :

- Les musées : Musée de Normandie (Caen), Pôle muséal Lisieux-Pays d’Auge, Musée de la Fondation Schlumberger à Crèvecœur-en-Auge, Musée Eugène Boudin à Honfleur, Musée du Vieux Granville, Musée maritime de Tatihou à St Vaast-la-Hougue, Musée du Bocage normand à Saint Lô, Musée national de la Marine à Paris
- Service Ethnologie, Drac de Haute-Normandie
- Direction de l’inventaire du patrimoine culturel, Région de Basse-Normandie
- Université de Caen Basse-Normandie – MRSH, Pôle maritime
- Professions Bois
- le Centre Culturel Léopold Sédar Senghor, à Port-en-Bessin
- Chantiers navals : Vincent Gaignard de l’Atelier Archimède à Isigny-sur-Mer, Patrick James du chantier James à Port-en-Bessin Huppain, chantier Bernard à St Vaast-la-Hougue
-  Consulat royal de Norvège à Caen
- Lycée Edmond Doucet, Equeurdreville
- Centre Nautique Caen Normandie, Pavillon Savare – Bassin St Pierre, à Caen
- Des scientifiques, des spécialistes du patrimoine et des professionnels du bois : André Aubert et les Ateliers Aubert-Labensat, Sandrine Boudier, François Calame, Pierre Coftier, Gérard Gauguin, Joël Landrieux, Landry Valette, Yves Lescroart, Alain Nafilyan, Maurice Pommier, Carol Pitrou, François Renault, Elisabeth Ridel, Eric Rieth, Jean-Pierre Riquier.

Dans le Hordaland
 
Le Museumssenteret I Hordaland a collaboré étroitement avec les musées régionaux et les chantiers de restauration patrimoniale. Des charpentiers ont également partagé leur expérience, à titre individuel.

Musées norvégiens partenaires :

- Museums Centre in Hordaland (MuHo)
- Bryggen Foundation
- Hardanger Voss Museum (dept. Hardanger Fartøyvernsenter)
- Oselvar Boat Yard (Economuseum)
- Sunnhordland Museum
 
Les services du Comté du Hordaland ont accompagné le projet de l’élaboration à la valorisation, grâce à leur expertise et à leur investissement dans la coopération ave la région Basse-Normandie.Grâce à son réseau de professionnels, le MuHo propose des ateliers en Normandie animés par des charpentiers norvégiens, pour les scolaires et pour les publics plus avertis. La sensibilisation aux savoir-faire de la charpente traditionnelle est au cœur de ces démonstrations. 



Exposition itinérante accueillie


Du 1er novembre 2011 au 13 novembre 2011par le Conseil Régional de Basse-Normandie, Abbaye-aux-Dames à Caen

Du 18 novembre 2011 au 13 février 2012 par le Musée de Normandie, à Caen

Du 11 mai au 16 septembre 2012 au Parc du Château de St Germain-de-Livet

Du 20 septembre au 30 novembre 2012 par le Musée Schlumberger – Château de Crèvecœur-en-Auge, et le Musée du Vieux Granville

De février à mars 2013, par le Musée Eugène Boudin, à Honfleur (sous réserve)

Du 30 mars au 29 septembre 2013, par le Musée maritime de Tatihou, à Saint-Vaast-la-Hougue

Du 5 octobre au 31 décembre 2013, par le Musée du Bocage normand, à Saint-Lô, Ferme du Bois Jugan

Toutes les informations sur cette exposition, les animations associées et sa circulation dans la région, à court, moyen et long terme : télécharger le dossier de presse complet  en cliquant " sur informations complémentaires"

Contact : Audrey Paulmier (CRéCET de Basse-Normandie)


Galerie photos (cliquez sur la vignette pour l'agrandir)

Quartier hanséatique de Bryggen à Bregen, Norvège. Crédit photo © CRéCET 2010

Chantiers Savare, Caen. Carte postale début du XXè siècle. Collection Pierre Coftier

Maison traditionnelle de Bryggen, Norvège. Crédit photo © CRéCET 2010

Lisieux, maison à pans de bois construite au XVIème siècle. Lithographie F.Thorigny, E.Rupalley, A.Bry . © Musée de Lisieux, mus

Carte de localisation du Hordaland (source Région Basse-Normandie)

Oselvars, port de Bryggen, Norvège. Crédit photo © CRéCET 2010


Haut de page


© 2016 CRéCET - Tous droits réservés

Création & hébergement Internet : Téïcée // référencé sur normandie-france.com


© 2016 CRéCET - Tous droits réservés - mentions légales